Mon Ebook à moi

Cette fonctionnalité est encore expérimentale.

Beekast

Est-ce un outil libre / Opensource ? : Non
Difficulté de prise en main : Il y a plus facile mais aussi plus compliqué
Description de l'outil : Beekast est un outil qui permet de faire des présentations interactives, de susciter et recueillir les réactions d'un public et de les restituer en direct à l'écran.

Suivi des tâches, évaluation, mur de "petits mots", beekast regroupe un certain nombre de fonctionnalités utiles.
Lien vers l'outil : https://www.beekast.com/
Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
Licence d'utilisation la ressource : CC 0
Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
Cette fiche est elle un brouillon ? : Non

Framateam

Pour quel usage utiliser cet outil ? : Discuter et échanger à distance, Partager des ressources, Diffuser de l'information
Est-ce un outil libre / Opensource ? : Oui
Difficulté de prise en main : Il y a plus facile mais aussi plus compliqué
Description de l'outil : En bref, Framateam est une messagerie d'équipe/de projet, c'est à dire un outil de "tchat" amélioré, qui propose
  • un service de discussion en temps réel, équivalent d'un tchat
  • création d’équipes, qui contiendront des « canaux »
  • création de canaux soit publics (tous les membres de l’équipe) soit privés (le créateur du canal invite les membres de son choix)
  • possibilité de partager l’administration d’une équipe ou d’un canal
  • conservation de l’historique des canaux et possibilité de chercher dans des discussions
  • petite mise en forme du texte possible et ajout d'émoticones avec possibilité de "liker" les commentaires
  • possibilité d’ajouter des fichiers (images ou autres)
  • possibilité de notifier les membres par email (notifier l’utilisateur « Camille » par @camille ; notifier tous les membres du canal en utilisant @channel)
  • installation en local et sur les mobiles possibles

Cette alternative libre et gratuite à Slack a été développé par Mattermost et Framasoft s'en est emparé pour proposer Framateam, hébergé sur leurs serveurs.
Avantages de l'outil : Allège le nombre de mails reçus/envoyés
Organise les discussions par chronologie et par canaux thématiques
Inconvénients de l'outil : Installer l'application en local (sur ordinateur ou sur smartphone) assez rebutante (par contre, une fois cette étape passée, c'est très facile)
Lorsqu'on appartient à beaucoup de "équipes", ça peut être un peu touffu
On peut être perdu parmi les flots de nouveaux messages assez vite si on ne suit pas régulièrement les nouveautés.
Comme pour tout outil de collaboration, les usages sont à définir et à requestionner régulièrement pour éviter un phénomène d'infobésité. et de démultiplication des canaux
Lien vers l'outil : http://framateam.org/
Lien vers le mode d'emploi : https://docs.framasoft.org/fr/mattermost/
Auteur.trice(s) de la ressource : Nicolas Geiger / Sandrine Percheval
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
framateam_framateam-1024x1024.jpg
Cette fiche est elle un brouillon ? : Non

HelloAsso - adhésion, billetterie et récolte de dons

Pour quel usage utiliser cet outil ? : Autres
Est-ce un outil libre / Opensource ? : Non
Difficulté de prise en main : Il y a plus facile mais aussi plus compliqué
Description de l'outil : Hello Asso est un service en ligne qui permet de récolter des fonds et de gérer des adhésions, des campagnes de dons, des inscriptions à des événements.
Avantages de l'outil :
  • Configuration simple et guidée
  • Fournit des bouts de code pour intégrer les formulaires à son site
  • Assez clean d'un point de vue de l'utilisation des données collectées
Inconvénients de l'outil :
  • Le code n'est pas libre et la structure qui gère est en mode startup
Lien vers l'outil : https://helloasso.com/
Auteur.trice(s) de la ressource : Romain Lalande
Licence d'utilisation la ressource : CC 0
Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
Cette fiche est elle un brouillon ? : Non

Trello

Pour quel usage utiliser cet outil ? : Proposer un lieu, un carrefour du projet, Synchroniser nos actions (Agendas, Partage et diffusion d'événements), Réfléchir ensemble et rendre visible les cogitations, Décider et rendre visibles les décisions
Est-ce un outil libre / Opensource ? : Non
Difficulté de prise en main : Il y a plus facile mais aussi plus compliqué
Description de l'outil : Trello est un outil de partage de projet à utiliser soit de manière traditionnelle en attribuant des tâches à différentes personnes du projet (sous contrôle du chef de projet), soit de manière totalement collaborative.
Cela offre la possibilité à chacun(e) de se sentir plus impliqué(e) et de participer plus activement. sa souplesse permet de s'adapter au fonctionnement du groupe (rôle défini ou "joyeux bordel"), cela permet de distiller au fur et à mesure les informations pour ne pas effrayer les participants. Adaptation au fonctionnement du collectif. Son "moins" : pas totalement ouvert.
Lien vers l'outil : https://www.trello.com
Auteur.trice(s) de la ressource : Sylvain Boyer
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Contributeur.trice.s ayant expérimenté cet outil :
Cette fiche est elle un brouillon ? : Non

Météo d'ouverture ou de cloture en s'appuyant sur l'arbre d'Ostende

meteodouvertureoudeclotureensappuyants_arbrebonhomme_arbeentreprise_20191031165903_20191031165903.png
Objectif : Ouvrir et clôturer, Evaluer et apprendre ensemble
Type d'outil : Exercices corporels ou sensoriels
Taille du groupe : De 2 à 5 personnes, De 6 à 12 personnes, De 13 à 30 personnes, Plus de 30 personnes, Participants volatiles
Durée : moins de 10 min
Valeur ajoutée / utilité de l'outil en une phrase : Se positionner en début et/ou en fin de réunion
Résumé du déroulé (500caractères) : Je choisis le personnage sur l'arbre qui symbolise le mieux l'état dans lequel je me trouve.
Je présente en quelques mots pourquoi j'ai choisi ce personnage.
Cela peut être utilisé en début de réunion et/ou en fin de réunion.
Déroulé détaillé : Ce dessin est un bon support pour exprimer où on en est en début de journée, après une journée passée ensemble, ou simplement en relation avec le projet commun.
Chacun·e prend le temps d'observer l'image et de s'identifier à un personnage.
Selon le temps disponible et la configuration des lieux et du groupe, plusieurs possibilités :
  • un tour de table où chacun·e dit le personnage choisi (grâce au numéro) et explique son choix
  • une réponse écrite sur papier ou dans un formulaire (mais peut-être difficile à traiter)
  • une gomette placée sur l'image papier
Variantes et bonifications : D'autres images peuvent servir de support, celle-ci n'est qu'un exemple.
Matériel nécessaire : Le dessin projeté ou affiché en papier
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Aut·eur·rice·s ou historique des contributions : Louise Didier, Jeff Rochas-Parrot
État de la ressource : Diffusable
Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :

Analyse croisée

Objectif : Réfléchir ensemble et débloquer une situation, Créer du lien, Evaluer et apprendre ensemble
Type d'outil : Exercices corporels ou sensoriels
Taille du groupe : De 2 à 5 personnes
Durée : 30 à 60 min
Valeur ajoutée / utilité de l'outil en une phrase : Analyser avec un autre point de vue
Résumé du déroulé (500caractères) : Objet : analyser son projet, aidé par une tierce personne qui aide à accoucher, verbaliser son analyse.
Déroulé détaillé : En binôme et de manière séquentielle, chaque membre du binôme expose son analyse, sur la moitié du temps puis on inverse.
Un angle doit être choisi pour fournir une grille d'analyse.
Par exemple :
  • En quoi le projet support est-il ou coopératif et/ou collaboratif et/ou participatif ? Ou pas ...
  • Quelle est la part de contrôle/planification et de "chaos" dans mon projet ...
  • Quelle est la part d'actifs / réactifs, d'observateurs repérés ?
  • Où sont les communs partagés dans vos projets : vos ressources, visibles , ré-utilisables ? commun = licences libres / ouvertes
Matériel nécessaire : une fiche pour poser par écrit son analyse : papier ou numérique
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Aut·eur·rice·s ou historique des contributions : Pierre-Yves Cavellat
État de la ressource : Diffusable
Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :

Brainstorming en file indienne

brainstormingenfileindienne_20180919_101802.jpg
Objectif : Réguler l'énergie, (co)-produire
Type d'outil : Exercices corporels ou sensoriels
Taille du groupe : De 13 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
Déroulé détaillé : Un outil de brainstorming qui met en mouvement le corps et l'esprit !
Il a été découvert par Simon lors d'une formation BAFD et redécouvert lors d'une animation aux Grands voisins avec Audrey Auriault, Simon Sarazin et Romain Lalande.

Utilité
Ce petit outil d'animation permet à un groupe d'exprimer toutes ses idées ou représentations autour d'un sujet. Il est particulièrement adapté quand vous souhaitez effectuer un brainstorming avec un groupe sans passer par une séquence qui nécessite trop d'écoute.

Déroulement
  • Demandez au groupe de se positionner en deux files indiennes parallèles, face à un grand tableau blanc ou à deux feuilles de paperbord
  • Donnez un feutre à la première personne de chaque file et invitez -les à exprimer leurs idées sur le sujet posé directement en écrivant sur le tableau (ce peut être un concept "les Communs" ou une question "qu'est-ce qui freine et facilite la coopération?"
  • Une fois que le premier de la file a finit, il donne son feutre au second, se replace derrière s'il le souhaite et ainsi de suite

Avantage
  • Permet de prendre connaissance des représentations de tous sans nécessité trop d'écoute
  • Permet à chacun de prendre connaissance des idées des autres au moment où il le souhaite
  • Permet des échanges informels / de se resservir un café tout en étant en file indienne
Variantes et bonifications :
  • Possibilité d'animer la séquence autour d'une question, et de constituer deux files pour deux réponses possibles, en permettant à chacun de passer zero, une ou plusieurs fois dans chaque file
Matériel nécessaire :
  • Deux feuilles de paperboard
  • Des post-it
  • Des feutres
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Aut·eur·rice·s ou historique des contributions : Romain Lalande
Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
Préparation : Préparer les deux feuilles de paperboard ou le tableau blanc en inscrivant la thématique ou le sujet du brainstorming bien en évidence.

Entretien Collectif

entretiencollectif_20161007_083954.jpg
Objectif : Réfléchir ensemble et débloquer une situation, (co)-produire
Type d'outil : Processus de gouvernance, Animation de groupe
Taille du groupe : De 6 à 12 personnes, De 13 à 30 personnes
Durée : 30 à 60 min, 60 à 120 min
Valeur ajoutée / utilité de l'outil en une phrase : Permet d'ameorcer des discussions et d'échanger sur nos représentations
Résumé du déroulé (500caractères) : Via des post-it, les participants répondent plusieurs fois aux mêmes questions, puis on forme des sous-groupes : toutes les réponses liées à une question sont collectées et un sous-groupe se charge de les trier, analyser, discuter.... et restitue aux autres groupes.
Déroulé détaillé : Objectifs : Analyser
Taille des Groupes : Moyens groupes
Objectif(s) :
  • Recueillir les représentations individuelles
  • Travailler sur une analyse collective des représentations individuelles
  • Observer les mécanismes de collaboration dans un groupe

Résumé : L'entretien collectif vise à faire formuler aux participant.e.s leurs visions d'un ou plusieurs sujets en apportant 3 réponses à la même question puis en faisant dépouiller les participant.e.s par sous-groupes.
Le fait de pondérer les réponses selon leur occurrence ou leur caractère spontané ou réfléchi permet d’apporter des nuances et de réfléchir au processus de formulation de nos idées.
Durée : 90 mn
Matériel nécessaire :
  • Post-it de couleurs différentes (3 post-it de 3 couleurs différentes par participant.e)
  • Des grande feuilles blanche de type paper-board
  • Feutres

Ressources : Nous avons hérité de cette méthode d'animation d'Elizabeth Clerc, formatrice.
Méthode
Description des étapes : Décrire aux participant.e.s les objectifs de l'animation et expliciter les grandes étapes (sans révéler tout de suite que chaque question sera posée 3 fois).

1. Phase d'expression individuelle

  • Distribuer 3*3 post-it de la même couleur

1ère QUESTION
  • Donnez la consigne aux participant.e.s : "Numérotez les 3 post-it de couleur x (par exemple jaune): 1A, puis 1B et 1C"
  • Consigne d'une idée par post-it et d'écriture lisible
  • Demander aux participant.e.s de prendre le post-it 1A

Poser la 1ère question, par exemple : "En tant qu'animateur.trice de projet collaboratif, je dois..."
La formulation de la question est primordiale, et doit toujours demander aux participant.e.s de répondre selon leur point de vue individuel (pas de cas général, ou pour les autres, on leur demande leur opinion personnelle)
Les participant.e.s complètent la phrase avec 1 idée ou 1 mot (pas plusieurs idées par post-it). Ils peuvent aussi ne pas répondre.

  • Demander aux participant.e.s de prendre le post-it 1B

Poser exactement la même question que précédemment : "En tant qu'animateur.trice de projet collaboratif, je dois"
Expliquer aux participant.e.s qu'ils peuvent donner une 2ème réponse ou exactement la même s'ils veulent renforcer le poids de cette idée. Ils peuvent aussi ne pas répondre.
- Demander aux participant.e.s de prendre le post-it 1C
Poser exactement la même question que précédemment : "En tant qu'animateur de projet collaboratif, je dois"
Expliquer aux participant.e.s qu'ils peuvent donner une 3ème réponse ou exactement la même s'ils veulent renforcer le poids de cette idée. Ils peuvent aussi ne pas répondre.

2ème QUESTION
  • Donnez la consignes aux participant.e.s : "Numérotez les 3 post-it de couleur x (par exemple rose): 2A, puis 2B et 2C"
  • Demander aux participants de prendre le post-it 2A

Poser la 2ème question, par exemple : Je choisis le mode collaboratif pour mon projet parce que...
Les participant.e.s complètent de la même façon la phrase avec 1 idée ou 1 mot sur le post-it 2A (pas plusieurs idées par post-it). Ils peuvent aussi ne pas répondre.
Répéter le processus avec 2.B et 2.C

3ème QUESTION
Poser la 3ème question, par exemple : Ce que je crains en tant qu'animateurice de projets collaboratifs
Répéter le même processus que précédemment avec les post-it de la 3ème couleur

2. Phase de dépouillement collectif en sous-groupe
Les participant.e.s se répartissent en 3 sous-groupes, chacun dépouillant une question.
Consigne : "Il s'agit d'analyser vos réponses en formant des grandes familles d'idées (ou patates) et en présentant le tout sur une feuille de paper-board lisible par tout le monde.

Vous devrez compter de 3 façons :
- Compter le nombre de post-it réunis par grande idée
- Compter le nombre obtenu par grande idée si A=3, B=2, C=1. Dans ce cas, on met en avant les idées arrivées en premier, donc la spontanéité
- Compter le nombre obtenu si A=1, B=2, C=3. Dans ce cas, on met en avant les idées arrivées en dernier, donc la réflexion


3. Restitution en grand groupe
Chaque groupe a 5 minutes pour présenter son analyse en terme d'idée et les résultats en fonction de la pondération.
Commentaire : Notre best-off en début de formation : analyser les représentations pour pouvoir les transformer éventuellement au long de la formation, mettre les participant.e.s en réflexion individuelle puis en sous-groupe, et en posture de collaboration.
A la fois outils d'analyse et illustration de nos méthodes pédagogiques
Variantes et bonifications : Variantes ou prolongements : Il est important d'utiliser ces analyses pour rebondir tout au long de la formation et de faire le lien entre les représentations et les apports de contenus.
Nous avons également animé un entretien collectif à 70 personnes (mais sans la pondération)
Matériel nécessaire :
  • Post-it
  • Grandes feuilles blanches type paper-board
  • Marqueurs/feutres
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Aut·eur·rice·s ou historique des contributions : Audrey Auriault/GARC.ESS
État de la ressource : Diffusable
Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
Préparation : Préparer le matériel et les questions à poser
Lien vers la fiche méthodologique : http://garcess.org/wakka.php?wiki=EntretienCollectif

Jeu des attentes

Objectif : (co)-produire
Type d'outil : Exercices corporels ou sensoriels
Taille du groupe : De 6 à 12 personnes, De 13 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
Déroulé détaillé : Cet outil permet de récolter les attentes des participant.e.s (pour une formation, un événement, une réunion...), d'identifier collectivement celles qui sont partagées par le groupe et d'instaurer une dynamique de groupe.
Après une première phase individuelle où chacun.e prend le temps de noter ses attentes, les participant.e.s se retrouvent debout en cercle, puis viennent au centre du cercle, à tour de rôle, énoncer une de leurs attentes : les personnes du cercle vont alors se rapprocher plus ou moins de la personne au centre, selon qu'elles partagent un peu, beaucoup ou complètement cette attente.
Matériel nécessaire : Des petits papiers qui collent ;)
Idéalement : une grande feuille avec un thermomètre dessiné sur toute la hauteur, sur laquelle coller les petits papiers selon le degrés de partage des attentes.
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Aut·eur·rice·s ou historique des contributions : Alter Ego
Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil :
Préparation : Dessiner le thermomètre sur la feuille et se munir d'un nombre suffisant de petits papiers qui collent (environ 4 à 5 par personne).

Le jeu de la main

Objectif : Evaluer et apprendre ensemble
Type d'outil : Exercices corporels ou sensoriels
Taille du groupe : De 2 à 5 personnes, De 6 à 12 personnes, De 13 à 30 personnes, Plus de 30 personnes
Déroulé détaillé : Objectif :
Permettre aux participant.es de s’exprimer sur le temps vécu et d’en faire une évaluation à chaud complète

Description :
Chaque participant.e dessine les contours de sa main sur une feuille. Il ou elle remplit ensuite sa main en respectant les consignes suivantes :
  • sur le pouce, écrire ce que l’on félicite (« pouce en l’air »)
  • sur l’index, écrire ce que l’on pointe du doigt, ce que l’on interroge
  • sur le majeur, écrire ce qui n’a pas plus, ce que l’on jette
  • sur l’annulaire, écrire ce que l’on garde précieusement
  • sur le petit doigt, écrire ce que l’on propose (« mon petit doigt m’a dit »)

Selon le temps dont vous disposez, vous pouvez organiser une restitution à l’oral ou vous contenter de ramasser les feuilles.
Matériel nécessaire : une feuille de papier par participant·e et des stylos
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Aut·eur·rice·s ou historique des contributions : Louise Didier

FIN

Contenu en ligne sur la page : https://interpole.xyz/?EbookFormationTl .pdf