Qu'est-ce qu'on chante ? Choisir collectivement les chants d'une chorale

Témoignage : En juillet 2018 Ann-lise, cheffe de chœur, proposait une nouvelle chorale à Lyon et elle écrivait : "je rêve de faire de cette chorale un laboratoire démocratique". Depuis nous sommes une cinquantaine a l'avoir rejointe. Elle a choisi les premiers chants pour nous accueillir en douceur puis nous a soumis une liste afin de réaliser en ligne un vote dit au jugement "majoritaire" pour choisir 2 titres, et elle nous a ensuite proposé de composer un groupe de travail pour réfléchir à un mode de choix des chants suivants plus participatif.

Pour en savoir plus sur le vote par jugement majoritaire : https://lesecolohumanistes.fr/jugement-majoritaire/

Préparation : 3 soirées-apéro !


Et nous voici 11 à prendre l'apéro (nous avions déjà compris qu'il faut toujours commencer un projet dans la convivialité !) un soir d'avril ! Nous ne savions pas à l'avance combien de rendez-vous il nous faudrait pour choisir et affiner une méthode de choix. Finalement nous nous sommes vu.e.s 3 fois : de belles soirées à manger et boire tout en travaillant très sérieusement !
La Cheffe de Choeur nous présente l'objectif : choisir 10 chants. Elle est prête à arranger les chants que nous choisirons et à se laisser surprendre !
Dès la première soirée nous avons décidé que nous consacrerions un lundi soir (traditionnel soir de répétition de la chorale) à un brainstorming collectif avec toutes les personnes de la chorale dans l'idéal. Si nous voulions décider ensemble il fallait s'en donner le temps et en profiter pour vivre un beau moment ensemble.
Et nous est rapidement venue l'idée de proposer des petits groupes qui devraient se mettre d'accord sur quelques chansons. Alors nous avons commencé par tester cette idée sur nous-même : nous étions 11, nous avons fait 2 groupes qui avaient pour mission de revenir avec une liste de 5 chansons qui fassent consensus 15 minutes plus tard. Un groupe s'est beaucoup amusé et a trouvé ça facile, ce fut plus compliqué pour le second groupe ... la méthode était encore à affiner !
A l'issue de chaque soirée Ann-lise nous envoyait un compte-rendu dans un framapad : nous avions ainsi une trace des échanges, avec un seul lien hypertexte pour nos différents rendez-vous et un espace en ligne de réactions a posteriori pour les questions en suspens ou pour les absent·e·s.

Brainstorming avec toute la chorale

Nous avons laissé le mystère sur les détails du programme et nous avons simplement dit aux choristes que le prochain lundi soir serait consacré au choix des chants puis à une auberge espagnole.
Les membres du groupe de travail s'étaient répartis les petites tâches (impressions, matériel ...) et se sont donnés rendez-vous avec un peu d'avance pour organiser la salle et se rappeler le déroulé de l’événement. Ann-lise et un·e autre membre du groupe restent en retrait pour suivre le bon déroulement du brainstorming collectif, chronométrer les étapes, répondre aux questions ... les autres membres du groupe participent activement au brainstorming mais peuvent également aiguiller les participant·e·s au besoin au sein de leur groupe.

7 tables > 7 thèmes en "on"
  • Chanson savon (à écouter/chanter sous la douche)
  • Chanson torchon (à écouter/chanter en faisant le ménage)
  • Chanson passion/frisson (à écouter/chanter en faisant l'amour)
  • Chanson dansons (chansons pour faire le fête et danser)
  • Chanson LGBTons (chanson hymne, chanson étendard)
  • Chanson émotion (chanson qui fait pleurer, qui donne des frissons)
  • Chanson à la con (chanson qu'on a honte d'aimer et de connaître par cœur, qui reste en tête, chanson décalée)

Chaque thème permettra de proposer au vote trois titres (3*7 = 21)

Nous proposons d'organiser le temps collectif en quatre temps

1er temps (15')


Nous demandons au groupe de se positionner en file indienne de façon aléatoire, et nous attribuons successivement les thèmes 1 à 7 aux sept premières personnes, et ainsi de suite.
En 15 minutes l'objectif est de se mettre d'accord de manière unanime sur 5 titres qui plaisent vraiment à chaque petit groupe constitué, qui entrent dans le thème.
Au bout de 10 minutes nous annonçons qu'il en reste 5 (suivant les réactions nous adaptons le timing).

2ème temps (15')


Nous proposons aux choristes de se replacer en file indienne en fonction de leur département de naissance du plus petit nombre au plus grand (puis code postal entier quand le département est commun) pour envoyer chacun·e sur un thème (différent du premier).
A nouveau, en 15 minutes, la consigne est la même que pour le premier temps. Les 5 premiers titres du premier temps restent visibles.

3ème temps (10')


Nous recommençons, avec comme critère de tri pour répartition dans les thèmes la date de naissance (jour et mois, on se place comme sur un grand calendrier par ordre chronologique du 1er janvier au 31 décembre) pour à nouveau envoyer chacun·e sur un thème (différent du premier et du second).
Nous donnons cette fois-ci 10 minutes, avec pour objectif d'éliminer 4 titres de la liste des 10 chansons issues des deux premiers temps.

4ème temps (10')


Nous faisons une pause, et on laisse tout le monde aller consulter les listes de 6 chansons de chaque thème, et se positionner à une table au choix (y compris un thème sur lequel on a déjà travaillé), en essayant de constituer des groupes à peu près équilibrés.
En 10 minutes l'objectif est d'éliminer 3 titres de la liste de 6.
Les trois chansons restantes seront soumises au vote.

Au total,
  • 15 minutes d'explications au début,
  • 30 minutes en tout pour les deux premiers temps
  • 20 minutes en tout pour les deux derniers
  • 5 minutes entre chaque round
> compter environ 1h30

Nous nous inquiétions du volume sonore : partager des idées de chansons peut vouloir dire les faire écouter à son groupe via, par exemple, des téléphones portables et 7 tables qui échangent sur des chansons en même temps ça peut faire du bruit ! Finalement le jour J nous avons demandé d'y faire attention et ce problème ne s'est pas présenté. La taille de la salle bien proportionnée à la taille du Groupe se livrant à l'exercice a sûrement joué.

Vote à distance

A l'issue des 4 rounds la Chorale s'est donc mathématiquement retrouvée (comme dit plus haut) avec une liste de 21 chansons (3 chansons par table et 7 tables). Cette liste a été ensuite soumise au vote en ligne dit par "jugement majoritaire" pendant une semaine. Avec le jugement majoritaire, chacun·e peut prendre le temps de s’exprimer sur chaque proposition, en se positionnant sur chaque titre grâce à l' échelle de valeur suivante (du plus positif au plus négatif) :
  • J'en rêve !
  • Ca me tente bien
  • Ok pourquoi pas
  • Je m'en accommoderais
  • Je préférerais pas
  • Oh non...
Seule Ann-lise voit les votes en cours et peut supprimer les éventuels doublons (si certaines personnes s'amusaient à voter plusieurs fois par exemple).

La Cheffe de Choeur a eu également un droit de veto lui permettant de retirer de la liste des 21 chansons 1 ou 2 titres qu'elle ne jugeait pas "arrangeables" ou en adéquation avec l'orientation qu'elle souhaitait donner à la Chorale.
C'est ainsi que, pour notre cas, un chant a été retiré de la liste des 21 chansons.

Ce vote à distance a aussi été l'occasion de recueillir des commentaires, et donc une sorte d'évaluation de la méthode. Même si quelques frustrations sont exprimées, les retours sont globalement positifs.

Annonce des résultats et célébration


Les chansons finalement retenues suite au votre par jugement majoritaire ont été annoncés par le groupe de travail de 11 personnes une semaine après la séance de brainstorming lors d'une répétition de la Chorale, ainsi que par mail pour les absent·e·s.

Conclusion


Pour mener à bien ce type de projet, les ingrédients du succès ont été :
  • la convivialité !
  • utiliser le numérique pour ce qui peut être fait à distance mais commencer en présentiel.
  • une posture d'animatrice claire : Ann-lise a troqué sa casquette de cheffe pour celle d'animatrice en étant sincère sur l'aspect démocratique du choix des chansons et en nous donnant les moyens d'y parvenir concrètement.
  • une bonne préparation en amont avec une vraie écoute entre les membres du groupe de travail et un réel investissement de chacun.e.
Auteur de la fiche : Ann-lise Rosio, Aurélien Mancino, Christine Bidot, Gabriele Piras, Laurent Preire, Louise Didier, Mathilde Pugniet, Michel Ragusa, Patricia Denoyer, Sébastien Rolhion, Thierry Vitu
Licence d'utilisation la ressource : CC BY SA
Contributeur.trice.s ayant vécu cette action :
Outil numérique expérimenté :
    Format d'animation expérimenté :
    Cette fiche est elle un brouillon ? : Oui