{"bf_titre":"Nomad-Yo : un animacoopien invente des yaourts en creative commons !","bf_description":"Nomad-Yo, est l'histoire d'une invention -un yaourt v\u00e9g\u00e9tal \u00e0 base de c\u00e9r\u00e9ales ferment\u00e9es-, d'une aventure de vie en Bretagne dans les Monts d'Arr\u00e9e et d'une farouche envie de partage !\r\n\r\n
Action {{attach ...}} : paramètre "file" obligatoire.
\r\n\r\nApr\u00e8s l'invention d'un yaourt \u00e0 base de riz ferment\u00e9, la question du brevet se pose \u00e0 Christophe et Nathalie : comment prot\u00e9ger cette d\u00e9couverte \u00e0 vis\u00e9e commerciale?\r\nApr\u00e8s un an de r\u00e9flexion et un passage par la formation Animacoop, la solution du Creative Commons pour pouvoir \u00e0 la fois prot\u00e9ger juridiquement et partager la recette s'impose.\r\nBien s\u00fbr, cette r\u00e9volution ne s'est pas faite sans trouille : \"Et si \u00e7a nous \u00e9chappait? Et si une fili\u00e8re agroalimentaire venait \u00e0 r\u00e9cup\u00e9rer notre invention\"?\r\n\r\n
Action {{attach ...}} : paramètre "file" obligatoire.
\r\nProduits en Bretagne avec des c\u00e9r\u00e9ales bio (riz de camargue, sarrasin...), les yaourts sont fabriqu\u00e9s dans la vieille grange \u00e0 partir de 2011.\r\nUne r\u00e9flexion est men\u00e9e sur les outils utilis\u00e9s pour permettre de garder la technique au service de l'homme, et non l'inverse! La production doit \u00eatre respectueuse de l'environnement, les outils r\u00e9parables \u00e0 la main.\r\n\r\n\r\n\r\n\r\n
Action {{attach ...}} : paramètre "file" obligatoire.
\r\nLa formation professionnelle s'engage en 2013 pour transmettre son savoir et son savoir-faire \u00e0 d'autres producteurs potentiels, qui auront acc\u00e8s \u00e0 la recette librement, \u00e0 condition de la partager sinc\u00e8rement dans les m\u00eames conditions !\r\n\r\n5 ans apr\u00e8s, Nomad Yo vit un d\u00e9veloppement r\u00e9gulier de sa production dans un atelier plus adapt\u00e9 ; son \u00e9co-syst\u00e8me a \u00e9volu\u00e9 : il est distribu\u00e9 en Bretagne, en partenariat avec la soci\u00e9t\u00e9 Biodis de Rennes, et dans les rayons du tr\u00e8s chic Bon March\u00e9 \u00e0 Paris.\r\nLes souches de ferments sont commercialis\u00e9es.\r\nLes prix et concours r\u00e9compensent r\u00e9guli\u00e8rement cette innnovation \u00e0 la fois technique et philosophique et les r\u00e9sultats sont l\u00e0.\r\nSe r\u00e9approprier la production, partager ses savoirs-faire, promouvoir un autre rapport au travail ET gagner de l'argent... C'est possible !\r\n\r\n\r\n
Action {{attach ...}} : paramètre "file" obligatoire.
\r\nEt la licence creative commons?\r\nElle a fait ses preuves ! Dans un litige juridique en Allemagne avec une soci\u00e9t\u00e9 qui voulait privatiser la recette, les juristes fran\u00e7ais et allemands ont \u00e9t\u00e9 formels : la licence prot\u00e8ge la recette et leurs cr\u00e9ateurs !\r\n\r\nPlus d'infos sur le projet : \r\nhttp:\/\/nomad-yo.org\r\n","auteur_fiche":"Laurent Marseault","listeListeLicence":"1","data-imagebf_image":,"filename-imagebf_image":,"checkboxListeBrouillon":"2","id_typeannonce":"6","id_fiche":"NomadYoUnAnimacoopienInventeDesYaourts","createur":"NicolasGeiger?","date_creation_fiche":"2020-01-28 17:27:36","statut_fiche":"1","date_maj_fiche":"2020-01-28 17:27:36"}