Les 12 travaux de l'implication et la méthode REPI

Valeur ajoutée / utilité de l'outil en une phrase Comprendre les niveaux d'implication et savoir comment la faciliter
REPI_schma_de_base.jpg REPI_schma_complt.jpg
Objectif
  • Evaluer et apprendre ensemble
Type d'outil
  • Animation de groupe
Taille du groupe
  • De 2 à 5 personnes
  • De 6 à 12 personnes
  • De 13 à 30 personnes
Durée
  • 10 à 30 min
Faisable à distance ? Il faut vraiment changer la méthode pour la faire à distance mais ça reste une bonne base
Résumé du déroulé (500 caractères) Cette méthode se base sur la méthode REPI de Jean-Michel Cornu http://cornu.viabloga.com/news/les-activites-pour-faire-vivre-votre-communaute-en-reseau

Idéal dans un contexte de formation elle permet également à un groupe d'analyser ses pratiques en terme de facilitation de l'implication.

5 grandes étapes :
- Dessiner le schéma des 12 travaux de l'implication
- Faire réfléchir individuellement à la question "Que faites-vous pour favoriser l'implication au sein de votre groupe/équipe/projet/réseau ?"
- Mettre en commun les actions en les plaçant à la bonne place sur le schéma
- Expliquer le détail des 12 "travaux"
- Analyser collectivement les actions à développer ou mettre en place
Déroulé détaillé En amont :
Faire le dessin sur un tableau blanc "les 12 travaux de l'implication" avec : le soleil avec 3 rayons, les 4 marches avec des bonhommes et les bulles de pensées des bonhommes, les flèches aller-retour + 12 points rouges (1 dans le soleil, 3 rayons de soleil, 4 marches, 1 pensée, 1 flèche descente, 1 flèche montée) (voir photos)

Partie 1: Réflexion individuelle environ 5 min
Expliquez la consigne :
- Plusieurs post-it par personne
- Une idée par post-it
- Répondez à la question : "Que faites-vous pour favoriser l'implication au sein de votre groupe/équipe/projet/réseau ?"
ou dans le cadre d'une formation d'animateurIce type Animacoop "Que pouvez-vous faire en tant qu'animateur.ice d'un projet collectif pour favoriser l'implication au sein de votre groupe/équipe/projet/réseau ?"

Partie 2: mise en commun, environ 15 à 20 min
Expliquez la consigne :
- Chacun.e partage une idée d'un de ces post-it
- Si l'idée a déjà été évoquée, choisir une autre idéé

Au fur et à mesure l'animateur.ice récupère les post-it et les place à l'endroit pertinent du schéma (voir l'étape 3 pour comprendre le schéma)

La prise de parole peut être animée en méthode pop-corn, tour de parole, bâton de parole etc.

Partie 3 : explications du schéma, environ 15 min
- Expliquer les niveaux d'implication : escalier de l'implication.
  • proactif.ves - ceux qui proposent, impulsent : 1 à 5%
  • réactif.ves - ceux qui font et répondent aux propositions : 10 à 50%
  • observateurices / inactifs.ives - ceux qu'on ne voient pas: 50 à 90%
  • personnes hors du groupe
  • Voir la vidéo de JM Cornu pour mieux comprendre : https://youtu.be/a9O0xR-GZ6k

Compléments d'explications :
- Cette typologie correspond à une posture, un niveau d'implication dans un projet/une structure cela ne définit pas les personnes en tant que telle. La plupart des gens sont proactifs ou actifs dans certains groupes, observateurs ou inactifs dans d'autres.
Cette posture peut évoluer et il est important de permettre cette évolution et l'oxygénation de groupe.
Le rôle d'un.e animateur.ice est de faciliter l'implication et donc la circulation sur cet escalier là : pouvoir monter facilement (s'impliquer plus) mais aussi descendre (diminuer son implication voir sortir du groupe).

- Expliquer les ratios pour chaque niveau d'implication, dans un groupe qui fonctionne bien ce sera plutôt le ratio haut.
> La 1ère façon de favoriser l'implication est d'augmenter la taille du groupe (si 1O% de réactifs et de proactifs, plus il y a de personnes dans un groupe plus il y a de chance d'avoir des pro-actifs et réactifs)
> les observateurices et inactif.ives sont difficiles à distinguer : comme ielles ne répondent pas on peut avoir tendance à ne plus leur envoyer les infos. Cela les empêche de monter sur l'escalier.

Les travaux de l'implication

- Prendre soin des réactifs (point rouge au-dessus des réactifs) car ils peuvent être les proactifs de demain. Comment faire ? prendre le temps de leur demander ce qui les motive/freine, ne pas rester qu'entre proactifs, faire particulièrement attention à leurs leviers de motivation et freins

- Rencontres régulières (sur la plus haute marche) = réunions, apéros, AG...

- Échanges entre les rencontres (sur la 3ème plus haute marche) = outil de discussion instantané (mattermost, rocktchat, slack), mailing list...

- Un espace de partage (sur la 2ème marche) = gare centrale permet à l'observateurice de de devenir réactif.ve.
- Flux d'information (sur la 1ère marche) = Newsletter, facebook, insta ...

- Accueillir (flèche qui monte des "hors du groupe" vers les observateurices) : vérifier qu'une personne qui souhaite entrer dans le groupe est accueilli, sait comment intégrer le groupe (e-mail de contact, rencontre, parrain, info sur le fonctionnement du groupe, formation ou tuto sur les outils...)

- Accompagner la désimplication (flèche qui descend des observateurices vers les "hors du groupe"). on n'y pense pas forcément mais cela est important pour oser entrer et riche pour les retours d'expériences. Partager clairement la possibilité de sortie et le process en fonction de son niveau d'implication (rien à faire si observateur, information et passage de relai si actif ou réactif...informer le CA ? faire un e-mail commun, célébration de départ lors d'une réunion... + désincription aux outils d'échange, etc...)

- Raison d'être (dans le soleil) + 3 rayons :
  • co-concevoir le cadre : la charte, les productions, la gouvernance, les projets, etc.
  • rendre visible les lieux d'implication : comment je peux aider si je n'ai que 1h, 15 min, si je suis dispo uniquement ce mois-ci etc. à mettre sur la gare centrale, dans la newsletter...
  • célébrer et remercier : rendre visible le groupe à lui-même, valoriser les personnes, les compétences, les projets

- motivations et freins (dans la bulle de pensées) > seuil d'implication, favorisera l'envie de s'impliquer plus ou au contraire de s'impliquer moins

Attention à éviter l'effet contagion, c'est à dire quand une personne ose sortir et que tout le monde en profite pour le suivre. C'est qu'il y avait un problème en amont. Important de prendre soin du groupe tout au long du projet et de favoriser une circulation saine des gens au fur et à mesure.

Idem quand quelqu'un a rué dans les brancards et qu'une petite révolution arrive sans prévenir : important de prendre soin tout au long du projet pour prévenir et éviter la goutte d'eau qui fait déborder le vase.

Partie 3 : Analyse pour son groupe, environ 10 à 20 min

Important de s'assurer que l'ensemble des 12 travaux soit réalisé, pas forcément par l'animateur.ice ;-)

Posez la question :
- Pour votre groupe, quels travaux peuvent être conservés ?
- Pour votre groupe, quels travaux peuvent être consolidés ?
- Pour votre groupe, quels travaux peuvent être mis en place ?
Matériel nécessaire Un tableau ou un tableau blanc
Des petites feuilles repositionnables
Des feutres et stylos
Références, lien utile ou ressource pédagogique liée: http://cornu.viabloga.com/news/les-activites-pour-faire-vivre-votre-communaute-en-reseau
Licence d'utilisation la ressource CC BY SA
Aut·eur·rice·s ou historique des contributions Méthode améliorée par Jeff Rochas-Parrot d'Animacoop, basée sur la méthode de Jean-Michel Cornu, dessins Florence Jaffrenou
État de la ressource Diffusable
Mots clés de complément implication jean-michel cornu repi
Contribut·eur.rice·s ayant expérimenté cet outil
Lien vers la fiche méthodologique http://